Vous êtes ici
 > 

CAPITOLE I & T

Imaginée au milieu des années 70 à St Etienne par le Professeur Bousquet, la double mobilité a su évoluer pour apporter une solution cohérente à la luxation intra-prothétique.

Indiquée pour les arthroses primitives chez le patient de plus de 70 ans, pour les fractures du col chez le patient actif, pour les cas de laxité articulaire importante, pour les patients à comportement irrationnel, et pour les révisions de PTH, la double mobilité associe importante stabilité intra-articulaire et usure contrôlée de l'interface polyéthylène.

 

Capitole T : conforme à l'original

La cupule CAPITOLE T conserve la fixation "Tripode" imaginée dès les débuts de son expérience par le Professeur Bousquet. Les publications cliniques disposant du plus grand recul traitent uniquement de la cupule "tripode".

Son principe de fixation repose sur la théorie du "tabouret à 3 pieds" : il s'agit grâce à ce principe de trouver une stabilité spontanée quel que soit le terrain receveur.

2 pions de fixation solidaires de la cupule par fixation conique sont orientés dans les branches de l'ischion et du pubis. Le troisième point de fixation est une vis orientée 15 à 20° au dessus de l'horizontal dans le toit du cotyle.

Ce principe a prouvé une excellente stabilité à long terme malgré le revêtement qui à l'origine ne permettait pas la réhabitation osseuse de la cupule.

CAPITOLE T renouvelle ce concept original en y ajoutant un état de surface actuel : CAPITOLE T reçoit un double revêtement de titane poreux et d'hydroxyapatite.

Capitole I : simplicité et reproductibilité

Grâce à l'expérience acquise avec les cupules tripodes, ainsi qu'aux avancées scientifiques et techniques en matière de revêtements ostéoconducteurs, les cupules à double mobilité ont évolué vers une fixation press-fit simple.

La stabilité primaire est assurée par un sur-dimensionnement périphérique et par la rugosité de surface du titane poreux.

Surtout, les contraintes de couple générées dans la "petite" articulation et induites par les mouvements articulaires, s'évanouissent dans la "grande" articulation, préservant ainsi la fixation osseuse de toute contrainte en cisaillement.

La mise en place est réalisée dans le temps unique d'impaction dans l'acétabulum. Compatible avec les mini-abords, la mise en place de la cupule CAPITOLE I ne nécessite pas de geste de préparation supplémentaire.

La surface articulaire entre la cupule et l'insert est entièrement lisse et continue, favorisant ainsi le frottement et empêchant les migrations des particules d'usure dans le bassin. Le polyéthylène utilisé est de grade PEXEL.

 

Les implants CAPITOLE I et T sont des dispositifs médicaux implantables de classe III indiqués pour les arthroplasties primaires totales (PTH) de la hanche ou dans les révisions du versant acétabulaire de la hanche (PTHR).
Les implants CAPITOLE I et T sont pris en charge par l'assurance maladie. Conditions de prise en charge précisées sur le site officiel www.ameli.fr.
Le chirurgien est expressément invité à lire attentivement les instructions mentionnées sur la notice d'utilisation incluse dans le conditionnement du DMI, ainsi que le manuel de technique opératoire délivré à la mise en place du produit ou disponible en téléchargement sur le site
www.evolutisfrance.com.

 

image gauche

Déclaration des conventions et avantages